Enterrement de vie de garçon EVG et vie de jeune fille EVJF !

Mariage : union légitime de deux personnes dans les conditions prévues par la loi. « Enfin ! Il a fait sa demande, depuis le temps que j’attendais ça… » Nombreuses sont les femmes qui attendent avec impatience que leur homme plie le genou et pose cette ultime question. Hé oui ! Pour elles, ce jour a été rêvé depuis le plus jeune âge. Chaque petite princesse a -presque- totalement pensé le jour où elle deviendra reine. La date est fixée, l’organisation militaire commence : robe, traiteur, salle, église, invités, fleurs,… la liste est longue. Il faut parfois un an pour organiser une journée. La plus belle d’une vie ! Pendant un an, le futur marié va devoir faire un certain nombre de compromis. Il sera consulté, pourra donner son avis mais il ne faut pas se faire trop d’idées, la future mariée n’a pas réellement besoin de son opinion. Certains même découvriront en même temps que les invités la couleur de serviettes et la décoration de la salle…
Il pensera d’ailleurs à plusieurs reprises qu’il est encore temps de démarrer les hostilités le mois suivant ou celui d’après. Un traiteur ? On fera un barbecue, ça plait à tout le monde. De la musique ? Le voisin a beaucoup de CDs. Un costume ? Je pense que je rentre toujours dans le costume que j’ai acheté il y a une dizaine d’années.
Détournons notre attention du mariage. Avant le grand jour, il y a un événement qui a une égale importance. Il s’agit de l’enterrement de vie de garçon EVG et l’enterrement de vie de jeune fille EVJF.
Il s’agit d’une fête organisée par les témoins et amis des futurs mariés dans le but de profiter des joies du célibat une dernière fois.
A l’origine, cet événement était purement masculin, seul l’enterrement de vie de garçon EVG était organisé. Les hommes se retrouvaient ensemble, organisaient un repas et buvaient des grandes quantités de boissons alcoolisées. Il arrivait même que le futur marié se laisse charmer par une autre femme avant de rejoindre sa bien-aimée pour le reste de sa vie.
Le terme enterrement vient d’une coutume plus funèbre. Il était -pour certains futurs mariés- question d’un réel cercueil. Ses amis et lui-même pouvaient le traîner dans les rues, simuler une fausse mort ou encore enterrer le cercueil vide. C’était la une façon de balayer la vie passée du futur marié.
De son côté, la future mariée avait également le droit à un repas. En compagnie de ses parents… Il a fallu attendre les années 70 pour que la condition de la femme s’améliore. Les enterrements de vie de jeunes filles EVJF ont alors pris une tournure similaire à ceux de la gente masculine.

L’organisation d’un enterrement de vie de garçon vs de jeune fille, EVG vs EVJF
En fonction du niveau d’amicalité que vous ressentez pour les futurs mariés, vous allez plus ou moins respecter les demandes de ces derniers lorsque vous allez prévoir les enterrements de vie de garçon EVG et de jeune fille EVJF.
En effet, les futurs mariés ne veulent pas seulement planifier la totalité de leur mariage, ils désirent également avoir la mainmise sur leur enterrement de vie de jeune fille ou vie de garçon. Que vous décidiez de prévoir un week-end entier ou seulement une journée, vous pouvez être certain que vous n’aurez pas carte blanche.
La date de la première réunion est connue. Les amis et témoins se retrouvent, bien souvent dans un café, pour discuter de l’organisation. Du côté féminin, les discussions démarrent avant même que la commande des boissons n’ait été faite. Pour les hommes, hors de questions de commencer avant la première bière, voire la deuxième.
Des deux côtés, les discussions vont de bon train. Les idées fusent. Pour les hommes : chaque idée impliquant du ridicule et de l’alcool est bonne. Les femmes : On sort le bic et le bloc note et on établit un ordre du jour qui sera à respecter : interdiction de partir dans tous les sens.
Premier choix à faire : trouver un logement. Vous avez décidé d’organiser l’enterrement de vie de jeune fille EVJF et l’enterrement de vie de garçon EVG pendant un week-end complet, reste à trouver un gîte disponible à la date nécessaire. Vous optez pour les Ardennes. Chaque groupe y trouve son bonheur. Les paysages y sont délicieux. Des sentiers de balades se trouvent facilement. Rien de tel que le calme pour faire la fête ! Que vous souhaitiez l’aventure ou le calme, le luxe ou le rustique, les Ardennes sont définitivement le meilleur choix.
Les hommes sélectionneront le premier gîte disponible avec un nombre suffisant de lits : le gîte rustique.
Les femmes seront plus sélectives, ce week-end est l’occasion de se ressourcer pendant les temps libres. Un gîte de luxe sera choisi, avec piscine s’il vous plait ! Les réunions s’enchaînent, vous commencez à planifier la première journée pour l’enterrement de vie de garçon EVG et l’enterrement de vie de jeune fille EVJF : vendredi soir.
Les garçons démarrent sur les chapeaux de roues. Dès que le futur marié aura terminé sa journée de travail, les amis qui font partie de sa suite l’accueilleront avec un (ou plusieurs) casiers. Une dizaine de bières plus tard, la valise est faite et ils prennent la route direction leur gîte dans les Ardennes. Sur place, ils ingéreront une frite tiède et partiront à la recherche d’un bar ouvert afin de continuer la fête jusqu’aux petites heures.
Les filles respecteront leur programme à la minute. L’accueil de la future mariée se fera discrètement, une surprise se prépare. La suite féminine profitera d’un apéritif léger et à 19h30 envisageront de se régaler dans un bon restaurant local, la pizzeria est souvent le choix aisé : toutes y trouvent leur plaisir. Le repas se termine par un digestif (c’est la fête tout de même) et ensuite elles prendront également la route pour les Ardennes.
Veuillez noter que les hommes prendront chacun leur voiture, tandis que les femmes auront pensé à louer un minibus pour contenir tout le monde. Un bob a été préalablement sélectionner.
La deuxième journée de l’ enterrement de vie de garçon EVG et l’enterrement de vie de jeune fille EVJF commence avec un mal à la racine des cheveux pour les hommes. Une douleur dans les tempes, l’estomac retourné. La soirée de la veille a été bonne. Toutes les chambres du gîte ne sont pas utilisées, certains dorment à même le sol, d’autres dans la salle de bain (à proximité ou sur les toilettes). Malgré tout, l’air frais des Ardennes vient les réveiller. Une fois le (gros) petit-déjeuner englouti, la journée peut démarrer. Aucune activité n’ayant été réservée, ils se dirigent vers le premier endroit qui pourra leur proposer des sensations fortes. Ils optent pour une descente en kayak. Ils vont pouvoir profiter du paysage, de l’air pur des Ardennes et de l’eau fraîche : mélange idéal pour oublier les excès de la veille et recharger les batteries pour être prêt à entamer la deuxième partie de la journée.
Une fois la descente en kayak terminée, les garçons se mettent à la recherche d’une terrasse accueillante, qu’ils trouveront rapidement. Ils ont prévu un grand nombre de jeux pour célébrer l‘enterrement de vie de garçon EVG du futur marié. Un déguisement, le plus ridicule possible, est enfilé par la futur marié et les jeux commencent. Qu’il s’agisse de vendre des articles en tout genre, d’accoster des passants ou réaliser des gages, les garçons ont mis la barre haut. Notez que chaque jeux, gage ou vente sera célébré par une bière ou un shot.
La journée se terminera au gîte, après avoir commandé des pizzas. D’autres jeux seront organisés tout au long de la nuit.
Du côté féminin, la journée est très bien organisée. Les filles déjeunent ensemble et détaillent le programme de la journée. Elles ont besoin d’aventure et ont décidé de se promener dans les Ardennes et pour cela, elles louent des trottinettes électriques. La trottinette électrique permet de se balader facilement, sans effort. Reste à trouver et conserver son équilibre.
Après-midi, les filles auront organisé un jeu de piste pour la future mariée. Elle devra résoudre des énigmes pour avancer dans le jeu. Bien évidemment, un enterrement de vie de jeune fille EVJF n’en serait pas un sans la traditionnelle vente d’objets insolites que chaque participante aura trouvé dans un vieux carton au fond de leur grenier. L’apéro pourra commencer une fois les énigmes résolues et finalement les filles retourneront au gîte, où, ensemble, elles prépareront le souper.
L’enterrement de vie de jeune fille EVJF continuera au gîte où d’autres jeux s’organiseront.
Le réveil du troisième et dernier jour de l’enterrement de vie de garçon EVG et l’enterrement de vie de jeune fille EVJF n’est pas aussi douloureux que la veille mais chaque participant sait pertinemment que l’enterrement de vie de jeune fille et de garçon touche à sa fin. Les futurs mariés ont été séparé deux jours durant, il est temps de se retrouver. La matinée se passe dans le calme. Quelques jeux après le petit-déjeuner se feront en attendant les grandes retrouvailles.
Les suites des enterrements de vie de garçon EVG et enterrement de vie de jeune fille EVJF ont planifié un barbecue. Midi arrive, et les garçons se retrouvent au gîte occupé par les filles. Ils vont pouvoir profiter une dernière fois du superbe paysage offert par les Ardennes. Certains garçons s’occupent du feu et de la viande, certaines filles préparent quelques crudités et les autres servent l’apéro. Tous commencent alors à discuter des activités réalisées les deux jours précédents. Tout en sachant pertinemment qu’une partie de ce qu’il se passe lors d’un enterrement de vie de jeune fille EVJF ou enterrement de vie de garçon EVG restera à jamais secret.

Partagez cette actualité:

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email